Nancy, Metz etc...

Nancy, berceau français de l'Art Nouveau, sa magnifique place Stanislas etc...Quelques photos pour le confirmer


L'Arnsbourg (Baerenthal)

Passé l'effet de surprise de cette salle ouverte sur la forêt, le cadre s'avère assez convenu. Accueil souriant de la patronne et du jeune personnel. Dès les mises en bouche, nous nous doutions que ce dîner allait être mémorable : savoureuses déclinaisons autour de la maïzena, huître et sa miette de boeuf façon tartare.

  • Petit savoureux apéritifs.
  • Opus de tourteau, avocat crevette, gambas "Rojas" en graduation.
  • Aile de raie poêlée au beurre noisette, purée de ratte au Kombu-wasabi, vinaigrette de fleur de sureau, gel de Yuzu. (ah si maman avait sû faire l'aile de raie comme ça!)
  • Tomate, cannelle, basilic, crème glacée à la Mascarpone. (savoureux trou dans l'attente de la volaille)
  • Poitrine de pigeon rôtie et son jus réduit, betterave fane, fraise des bois et purée d'olive noire. (petite faute de goût : l'olive noire et la fraise des bois se bousculent en bouche)
  • Cappuccino de pomme de terre et truffe. (subtile mise en valeur du champignon)
  • Invitation à la découverte.
  • Petites gâteries de fin de repas
L'établissement possède également un ravissant hotel contemporain en flanc de colline. Année 2011 - 212 euros Tel 03 87 06 50 85

Le Magasin aux Vivres (Metz)

Cet ancien magasin militaire a été transformé en hôtel et restaurant chic au design résolument contemporain. Le résultat est assez réussi, il manque un peu d'âme quand même. Le restaurant a été casé là où on peut, notre table était dressée près de l'escalier en face de l'entrée. Heureusement, un bon chef dirige les cuisines, et tous les plats du menu à 65 euros étaient parfaitement exécutés.

  • Petite salade d'artichauts violets, févettes, homard Bellevue, vinaigrette aioli, gelée bouille-abaisse, sorbet basilic frais.
  • Raviole ouverte de foie gras de canard poché, blette vapeur girolles instantanées, bouillon mousseux à la citronnelle.
  • Marengo contemporain "ris de veau / écrevisses", capelleti maison farcis à la truffe blanche.
  • Chariot de fromages
  • Abricots poêlés au miel, gâteau basque tradition, compotée fruitée au romarin, mousseline arômatisée, sorbet abricot & amandes fraîches.
Un Condrieu 2008 pour accompagner tout cela. On est un peu chiche sur le pain... Année 2010 - 105 euros Tel 03 87 17 17 17 - 5 avenue Ney

Le Grand Comptoir (Metz)

Les buffets de gare n'ont pas la réputation de laisser des souvenirs impérissables. Le grand comptoir, encore en travaux lors de notre visite, a déjà une clientèle d'habitués, et ceux-ci ne sont pas des touristes. Ca se confirme avec un délicieux hamburger où les tranches de pain sont remplacées par des pommes de terre "paillasson". Année 2011 - 18 euros Tel 03 87 66 64 03 - 3 Place du Général de Gaulle

ABC (Metz)

Grandes assiettes lorraines (lardons, gésiers, pommes de terre) ou de jambon cru à s'enfiler en terrasse en face de la gare "Kolossal". Année 2001 - 90 frf Tel 03 87 66 67 11 - 2 Place du Général de Gaulle

L'Excelsior (Nancy)

La très belle brasserie Art Nouveau de Nancy. Copiée sur celle de Julien (ou est-ce le contraire ?). La carte ne dépareille pas de celles des autres établissements du Groupe Flo. Au menu à 29,90 euros : foie gras au chutney de mirabelles, terrine de joue de boeuf, suivent le crumble de cabillaud, le thon trop cuit accompagné d'une ratatouille. On termine avec des desserts complètement ratés : entremet nancéein, crême brûlée trop chaude sur laquelle est scotchée une vilaine tuile. Année 2006 - 46 euros Tel 03 83 35 24 57 - 50 rue Henri Poincaré


Le Jardin de Chine (Metz)

Le choix de restaurants par un dimanche messin reste limité. Comme partout en France, les restaurants chinois ouvrent chaleureusement leurs portes aux touristes. Le patron de l'établissement, fort aimable, aime à s'intéresser à ses clients et engage cordialement la conversation... un peu pour faire oublier la médiocrité de ses plats ? Canard laqué au glutamate, nouilles itou ! Année 2010 Tel 03 87 65 61 54 - 33 quai Félix Maréchal

Le Chardon Bleu (Nancy)

Beau volume genre Transatlantique malheureusement gâché par une décoration genre chasse solognote. Cuisine pas vraiment enthousiasmante : oeufs meurette avec des escargots poêlés, andouillette de sole au coulis d'étrille de la même couleur que les papiers peints, marmitte de poissons accompagnée d'une curieuse purée de pommes de terre parfumée à la vanille, filets de rascasse avec ratatouille niçoise, crumble (plutôt quatre-quarts) aux mangues avec un sorbet melon et coulis de mûres. Année 2001 - 210 frf Tel 03 83 37 42 43 - 45 Grande Rue

L'Entracte (Nancy)

Quelques tables dans une des jolies rue XVIIIème de Nancy. Au menu à 19.80 euros facturé 14.30 euro (par erreur ?) : terrine de saumon, douzaine d'escargots, filet de boeuf pas très frais au foie gras, tartare de boeuf au couteau tirant sur le pas frais également, profiteroles, craquant au chocolat. Service pas trop professionnel. Année 2006 - 23 euros Tel 03 83 36 62 71 - 123 Grande Rue