Le National (Villefort)

Le tartare de boeuf est présenté "moulé", trop rapidement sorti de son plastique? Celui au saumon semble coupé sur place. Les frites sont en fait des chips, mais on y gagne au change. Patron inutilement désagréable avec ses employés. Année 2017 - 19 euros Tel 04 66 46 80 50 - 53 place Bosquet


Le Bistroquet (Courry)

L'extérieur comme l'intérieur de l'établissement sont d'une mocheté rarement atteinte. Mais rien ne laisse envisager que le bistroquet propose une carte Franco thaïe. Et là, rien à redire. C'est parfait! Très savoureux beignets vapeur, émincé de bœuf au wok, tarte aux poires... Et ceci au menu à 19 euros... Année 2016 - 33 euros Tel 04 66 24 09 87 - Le Tourré RD 368


La Maison d'Uzès (Uzès)

Le restaurant est adorablement lové dans la cour intérieure d'un ancien palais d'Uzès. La cave est curieusement pauvre en apéritif, ni cocktail sans alcool, ni porto mais le sommelier se rattrape par la suite. Le menu à 49 euros est une affaire pour ce Relais Château macaroné Michelin. Le sommelier a une vraie connaissance des vins blancs qu'il privèligie dans ses choix des accords vins au verre/mets.

  • Le petit pois de chez M. Gaiffier dans tous ses états, anguille fumée et oeufs de caille pochés
  • Carré de cochon en croûte de parmesan, pommes de terre des sables et ail frais, jus court
  • Fromages du Gard et d'ailleurs
  • Petits fruits du moment en pleine maturité
  • Fraises Clery de Pays farcies de crème brûlée caramel, sablé à la fleur de sel de Camargue, glace Carambar
Année 2014 - 87 euros Tel 04 66 20 07 00 - 18 rue du Docteur Blanchard


Nature & Thé (Barjac)

Charmante adresse pour un grignotage au déjeuner. La planche de charcuterie est un peu faiblarde mais cake, houmous, tarte salée et la salade à la betterave sont plaisants. Année 2013 - 12 euros Tel 04 66 24 77 68 - rue Salavas


Le Jardin d'Hadrien (Nîmes)

Si la façade et l'intérieur du restaurant n'invitent à franchir l'entrée, c'est une jolie terrasse qui se cache derrière ce restaurant. Une cuisine honnête et parfois originale est présente dans les assiettes : tomate mozarella sur pressé d'aubergines, aumônière de brandade de morue et sa petite salade de roquette, pressé de veau sur des pommes de terre et encore une petite salade de roquette, cassolette de poissons au cidre et à la crème accompagnée de tagliatelles de légumes, crème brûlée aux cerises, parfait au zan très fort. Année 2012 - 55 euros Tel 04 66 21 86 65 - 11 rue Enclos Rey


Jérôme Nutile (Nîmes)

Le Mas de Boudan est l'adresse gastronomique de Nîmes. Située en périphérie de ville, c'est l'oasis de charme et de calme nîmois. Cadre contemporain gris , pas de tableau, de simples appliques viennent souligner l'élégance du lieu. Nous délaissons le petit menu du marché et le menu dégustation pour nous orienter vers le menu "Terroir et Tradition" affiché à 62 euros. Une fois les mises en bouche (fort bonnes) avalées, on attaque le moment de vérité :

  • Effeuillé de morue et bouchot flanqué d'herbe royale, les tomates "Bonbecks" de chez Cailloux parfumées à l'huile d'olive Gratte Semelle.
  • La volaille de Bresse pochée, rôtie à la Flouve odorante, céleri légèrement fumé et jeune carotte des Sables relevée au lait de poule (plat très parfumé basse cour présenté en cocotte).
  • Granité au fenouil et pommes Grany Smith.
  • Cristalline de Framboises de Pays aux éclats de pistache caramélisée, sorbet yaourt
  • Délicatesse de Cerises en parure de gingembre confit, crémeux au lait d'amande.
Savoureuse cuisine qui mérite bien son étoile. Mention toute particulière aux desserts dont la présentation est magistrale, la reconstitution d'une framboise à l'échelle du 100/1eme vaut le détour. Année 2016 - 108 euros Tel 04 66 40 65 65 - 351 chemin bas du Mas de Boudan


Le Gabale, chez Camillou (Aumont-Aubrac)

L'A75, à défaut de disposer de restaurants, propose aux automobilistes de sortir du réseau autoroutier pour se sustenter. Aumont Aubrac, hameau sans intérêt, mais à 100 mètres d'une sortie, dispose d'un restaurant étoilé et d'une annexe "Le Gabale". Ce dernier, à la décoration contemporaine et aux tables bien espacées, propose un menu au prix très attractif de 17 euros. Crème de courgettes, salade de jambon de pays et œuf poché, très copieuses cassolettes de lapin ou de cochon accompagnées de beaux légumes. Un blanc manger termine le repas. Année 2014 - 23 euros Tel 04 66 42 86 14 - 10 route du Languedoc

Curiosi'Thé (Uzès)

Petite table estivale nichée dans la charmante vieille ville d'Uzès. Carte écrite sur les pages laissées libres de cahiers d'écoliers familiaux à l'orthographe encore hésitante et parsemée de petits coeurs destinés aux clients. Cuisine toute simple et bon marché proposée par une patronne bien sympathique. Steack tartare accompagnée d'une salade variée, génoise aux fruits rouges sur une crème pâtissière à la fraise, café gourmand, pichet de vin de pays. Année 2012 - 20 euros Tel 04 30 67 28 92 - 3 rue du Plan de l'Oume


Le Catari (Palavas les Flots)

Mais qu'est ce que j'ai bien pu manger dans cette station (moche)!! Année 1990 - 160 frf

Les Templiers (Collioure)

Bonne cuisine régionale à base de produits très frais. Assiette d'anchois frais, piquillos (poivrons farcis aux calamars), morue fraîche (mais un peu tiède) sur un caviar d'aubergine et petite sauce aux poivrons rouges. Desserts de saison (sablé aux framboises, soupe de fraises). Année 2000 - 230 frf Tel 04 68 98 31 10 - 12 quai de l'Amirauté


Volodia (Montpellier)

Dans une petite rue proche de la cathédrale, ce restaurant propose une carte courte et d'abord attrayant. Les entrées : tartare de saumon au sésame et à la fleur d'oranger, le velouté de légumes au curcuma, jasmin, fondue de poireaux et langoustines poêlées tiennent leurs promesses. Le chef se perd un peu dans le pavé de veau qui n'en a que le nom et une purée de légumes liquide et une sauce au curry. Bonne soupe piquante de fraises et gingembre. Trop de coulis sur la pana cotta. Année 2016 - 42 euros Tel 04 99 61 09 17 - 29 rue Jean Jacques Rousseau


Le Massila (Saint Brès)

Ce restaurant a bâti sa réputation locale sur les poissons. On est pourtant assez loin de la mer... La salade de poulpes et la bourriche de baudroie à la sètoise sont toutes les deux accompagnées de pomme de terre (mal cuite avec la baudroie). La dorade, juste grillée, était parfaite. On termine le repas avec une médiocre crème brûlée à la châtaigne. Année 2016 - 37 euros Tel 04 66 24 46 07 - 4050 R.D.904

Le Scapin (Barjac)

Très large choix de pizzas dont la pâte très fine la rend très digeste. Parmi la cinquantaine de pizza, mon choix s'orienta vers la "Capricieuse". Dans un tout autre domaine, l'établissement propose des ravioles de Romans aux cèpes tout à fait bon. Le gratin de fruits rouges flambé termine un agréable dîner en terrasse. Année 2014 - 26 euros Tel 04 66 24 55 92 - Quartier de l'Eglise


Saveurs des Cévennes (Courry)

Les saveurs des Cévennes sont orchestrées par le célèbre grossiste Métro pour la partie calamars farcis. Attente longue pour des plats sous vides. Année 2015 - 29 euros Tel 04 66 24 37 70 - R.D.904


La Renaissance (Barjac)

Passé 13h30 un samedi, la plupart des établissements de restauration de Barjac ferme les rideaux. A la Renaissance, nous avons été accueilli avec le sourire, et oh surprise, tout ce que proposait la carte pouvait être encore commandé. Va donc pour une bonne pizza en terrasse ! Année 2012 Tel 04 66 55 68 96 - accès impasse entre tabac & presse


Brasserie du Pont Neuf (Saint Ambroix)

Mini prix pour de belles salades sous les platanes (ardèchoise, cévenole...) rien que du régional ! Année 2012 - 10 euros Tel 04 66 54 86 51 - 2 place de l'Eglise

Chez Jean Louis (Vernet les Bains)

Plus snack que restaurant. Crêpes, quiches, pizzas. La mère (un peu dure de la feuille) assiste son fils patron au service. Expresso ayant un goût de café turc. Année 2000 - 45 frf