I
T
A
L
I
E

La Bossa di Mario (Camogli)

Petit restaurant à la décoration et à la cuisine moderne qui tombe presque juste. Salade de melon blanc aux concombres et mâche. La soupe de moules à la crème, aux oignons rouges et à l'huile d'olive serait parfaites si les moules étaient cuites une minute de plus. Ce qui n'était pas le cas du poisson servi en court bouillon que son enveloppe de lamelles de courgettes et sa grosse crevette ne sauvait pas de son insignifiance . Pour finir, un excellent roulé aux pêches jaunes accompagné d'une boule de glace vanille et autre chose. Année 2014 - 42 euros Via della Repubblica 124


Antica Centro Trattoria (Levanto)

Après une prise de commande longue à attendre, le service fut très rapide. Très bonnes pâtes à la ligurienne, assortiment d'anchois préparés de différentes manières, encornets farcis avec beaucoup de pain, très belle assiette de légumes grillés. Nous délaissons les desserts, ayant les ventres trop remplis. Année 2014 - 40 euros Tel 0187808157 - Corso Italia 25

Villa di Chiesa (Iglesias)

L'établissement dispose de l'exclusivité d'une terrasse sur la magnifique place municipale. Clientèle mixte de touristes comme vous et moi, de jeunes italiens faisant une sortie un peu coûteuse, et de vieux italiens venant manger une pizza. Si les entrées sont originales et goûteuses : raviolis de mérou aux langoustines et tomates cerises, tagliatelle noires à la boutargue et à la crème de patate, les plats sont un bémol en dessous de nos espérances : filet d'espadon aux gambas et aux tomates cerises, la dorade grillée l'était un peu trop... La panna cotta au caramel était comme on l'attendait... Le sommelier nous oriente vers un vin blanc sans grand intérêt. Année 2012 - 39 euros Tel 078131641 - Piazza municipio 9/10


La Tavernetta (Cagliari)

L'absence de terrasse diminue sa force d'attraction vis à vis des hordes de touristes. Cuisine sarde correctement troussée. Si les poulpes frits au citron sont un peu caoutchouteux, les raviolis aux artichauts et au ragoût de la mer d'une part, les "fraises sardes" (sorte de gros boulgours) aux fruits de mer et champignons et tomates cerises de l'autre, sont agréables. Année 2012 - 20 euros Tel 070660046 - via Cavour 83


Spaghetteria da Sandrino (Sassari)

L'Antica Posta a laissé place à la Spaghetteria Da Sandrino sans que cela nuise à son influence. L'établissement ouvre à 20h30 et 15 mn avant, une queue se forme déjà. A 20h35, on affiche complet et le niveau de décibels a dépassé le seuil de dangerosité. Carte de spaghettis longue comme le bras, portions très généreuses. Émotion gastronomique modérée. Année 2012 - 35 euros Tel 079 236353 - via Torre Tonda 26

Gazebo (Iglesias)

Une cave en rez de chaussée. La réputation de ce restaurant n'est pas imméritée. Si les spaghettis et les pennes restent dans un registre classique, les poissons sont préparés de manière originale et savoureuse : thon aux herbes façon tagine, brochette d'espadon mi-cuit et sa salade de petits légumes. Le dessert "fusion" est un assemblage de chocolat, amandes et de crème pâtissière et a un goût de "j'en reprendrais bien"... Année 2012 - 36 euros Tel 328 9519998 - via Musio 21

Lo Zodiaco (Cagliari)

Derrière une façade discrète se cache un restaurant de grande dimension doublé d'une vaste cour arborée. Bien que principalement reconnu comme pizzeria de qualité, l'établissement a d'autres atouts. L'assiette de charcuteries et de fromages pourrait nourrir un régiment, le millefeuille de poires au fromage fondu manque un peu de goût (peut être faudrait-il du gorgonzola) mais fait montre d'une belle imagination. A propos des pizzas, nous avons opté pour la "diavolo", à la saucisse piquante et la "chemise" est un peu comme la "chausson". Année 2012 - 35 euros Tel 070 670333 - via Sassari 59


Alle Murate (Florence)

Le bon goût italien est parfaitement exprimé dans cette salle aux fresques du XIVème siècle, très bien mise en valeur par l'ajout d'éléments très contemporains. Un sans faute dans la décoration ! On évitera toutefois la salle en sous-sol qui sent trop le moisi. La cuisine évolue entre tradition toscane et savoir-faire international un peu passe partout. En entrée, une salade de calamars tièdes aux brocolis et aux haricots blancs, un saumon mariné accompagné d'une poire, parfumée de vinaigre balsamique, goût franc et jolies couleurs mais rien d'exceptionnel. En plat, un pigeon proposé en 2 cuissons : poitrine rosée, excellent mais un peu trop salé, cuisses et ailes braisées fourrées avec les abats et une sauce au sang fort en goût et très réussie. Les desserts sont loin des standards français : gâteau au fromage bien craquant servi avec une sauce au citron insuffisamment relevée, un baba sauce au rhum (et non pas baba au rhum). Longue, et pour autant que l'on puisse en juger, remarquable carte de vins italiens. Année 2010 - 103 eur Tel 055 240618 - via del Proconsolo 16r


Vintage 1997 (Turin)

Restaurant chic étoilé. Nous sommes isolés au milieu d'un congrès de cardiologues qui font monter dangereusement leur taux de cholestérol. Salade de langoustines et de seiches, planche de charcuterie, Chateaubriand de thon sur une salade d'épinards. Et pour conclure, un nougat semifreddo, un tiramisu présenté dans une tulipe en chocolat. Belle carte des vins de la région, verre de mousseux offert en apéritif. Globalement, les macaronis n'avaient pas mérité leur macaron. Année 2008 - 77 eur Tel 011535948 - Piazza Solferino 16h


Politeama (Turin)

Et il pleuvait, et il pleuvait, et les Cômois avaient désertés les restaurants. Le patron du Politeama était bien content de nous voir débarquer. Le serveur, très aimable nous plaça au fond du restaurant pour déguster : des penne aux champignons, des gnochettis à la tomate, un filet de poisson du lac au bacon, de très fines escalopes au citron. Et un tiramisu à partager car nous n'avions plus vraiment faim. Année 2008 - 30 eur Tel 031 273943 - viale Cavalloti 1/a


Bene Vobis (Florence)

Bar à vin dans un quartier touristique assez calme. Carte classique incluant de bonnes pâtes (fusillone alle pesto rosso, linguine alle ragu), vin servi au verre. Année 2010 - 16 eur Tel 055 218952 - via de' Serragli, 78r

Osteria della Piazza (Gênes)

Bien qu'étant une des villes les plus peuplées d'Italie, la 4ème je crois, Gênes compte moins de restaurants que Menton, sa lointaine cousine bien moins peuplée. L'établissement situé sur une petite place dédiée au célèbre natif Christophe Colomb remplit ses fonctions primaires : salade tomate mozzarella aubergines, pâtes et risotto. Année 2014 - 29 euros Piazza Colombo


L'Articiocca (Levanto)

Bien qu'au top 5 selon Tripadvisor, l'établissement n'était pas vraiment plein ce soir là. La carte est intéressante mais ne tient pas ses promesses. Friand aux crevettes, feuilles de laitue farcies au fromage frais aux noix, saucissettes de lapin, On termine avec un bon roulé aux abricots. Année 2014 - 45 euros Tel 3667177613 - via Privata Olivi 8

Clapsy (Alassio)

Sans qu'elle se distingue au premier abord de tous les établissements alignés sur le front de mer, cette trattoria présente un grand nombre de produits bio, de bonnes pizzas à prix raisonnable. Annee 2014 - 16 euros Tel 0182660573 - Passeata Dino Grollero 18

Pizzeria 3P (Cabras)

Cabras ne manque pas de flèches indiquant la direction des restaurants, il n'y a que la distance qui fait défaut. Après une demi heure à tourner en rond, retour à la case départ et à la petite pizzeria 3P ( la 1P doit tenir dans un cagibi) qui aligne quelques tables dans son couloir étriqué en plus de son activité principale de pizza à emporter. Bon rapport qualité prix puisque les pizza sont très correctes et les prix bas. On n'a jamais écrit aussi long pour la pizzeria 3P! Année 2012 - 12 euros Piazza victorio Emmanuel III


Corso 82 (Bosa)

Idéalement placé sur la principale rue commerçante et touristique de Bosa, cette adresse ne désemplit pas. Bonne cuisine, poissons très frais. Peut être les serveurs pourraient ils faire l'effort de sourire . Année 2012 - 32 euros Tel 0785373368 - via Corso Emmanuel 82


Telis (Arbatax)

Devant la vue superbe qu'offre le golfe d'Arbatax, on hésite entre l'envie de la situation et la consternation provoquée par l'aménagement du camping. La pleine saison doit être un enfer ! Ces méchancetés dites, la terrasse du restaurant est fort agréable. La carte est variée, les plats sont copieux et goûteux : salade de poulpe au céleri branche, grillade de poissons composée d'une dorade portion, d'une langoustine, d'une gamba et d'un calamar... Filet d'espadon accompagné d'haricots verts froids qui ont subrepticement remplacés les salicornes annoncées à la carte. Si de loin l'illusion est parfaite, ce n'est pas la même chose au palais. Année 2012 - 37 euros Tel 078 2667140 - Baia di Porto Frailis

Sapore di Mare (Arbatax)

A proximité du port de plaisance, fréquenté par des touristes plus ou moins argentés et les moustiques, ce restaurant propose une carte longue comme celle d'un restaurant chinois. Rien de transcendant dans notre assiette : la salade tomate mozzarella s'agrémentait de 2 feuilles de basilic, agréable jambon fumé accompagné d'un fromage grillé, pizza sans grande saveur et raviolis servis tièdes complètent le tableau. Année 2012 - 25 euros Tel 078 2667034 - Via lungomare 42


Trattoria del Moro (Orvieto)

Trattoria familiale ordinaire, c'est à dire que tout est bon : antipasti de charcuteries, tagliatelles au sanglier, agnetti al ragu (gros raviolis), panna cotta au chocolat. Vin au litre de la maison (très très bas de gamme), Serviettes en tissu aux armes de la trattoria. Année 2007 - 16 eur Tel 0763 342763 - Via S. Leonardo, 7


Il Grillo Parlante (Florence)

Adresse hispano-philippine où l'on sert des spécialités toscanes uniquement. Tomates cocktail tranchées en 4 avec de la roquette, bonnes tagliatelles à la truffe blanche. Additions modérées, service souriant et très aimable. Année 2010 - 18 eur Tel 055 475291 - via Guelfa 90r

Tavola Calda (Seui)

On parle français, mais dans la salle seulement, le patron a pris option allemand à l'école nous dit il... On a dit oui à ce que l'on nous a proposé c'est à dire : escalope de veau tirant sur le bifteck ... Salade de tomates... Et on a osé demander 2 cafés ! Année 2012 - 14 euros Tel 078 254340 - via Roma 182


Bordino (Florence)

A l'écart des rues touristiques de Florence, cette trattoria vous accueille dans une jolie salle ancienne décorée de brics et de brocs. Carpaccio de thon glacé à réchauffer à la bougie (vrai!), carpaccio de boeuf servi à température ambiante (ouf!). Cuisine assez moyenne à des prix au dessus de la moyenne. Année 2010 - 32 eur Tel 055 213048 - via Stracciatella 9r


Mignon (Verbania Intra)

Comme il pleuvait des cordes ce jour là sur le lac majeur, nous abandonnâmes l'idée d'un déjeuner en terrasse. Le "Mignon" à la décoration impersonnelle dispose d'une carte trilingue, la clientèle étrangère expliquant cela. Lasagnes, parpadelles aux champignons...le serveur en a vu passer des touristes (!). Année 2008 - 13 eur Tel 0323 404161 - C.so Mameli 31

Dei Cacciatori (Volpiano)

Il n'y a pas de bonnes raisons de visiter Volpiano, sauf si vous avez raté votre avion à Turin. Une charmante église en brique à voir et puis dans la zone industrielle à portée de la bretelle d'autoroute, le Dei Cacciatori, restaurant de l'hotel Vazzana. La salle est calibrée pour recevoir les routiers, le menu très varié et les plats assez chers et pas vraiment copieux. Aucune soupe à la carte, mais un carpaccio de boeuf un peu trop épais et bien recouvert de fromage. Année 2008 - 19 eur Tel 011 9882386 - via Torino 34

Il Barcollo (Camogli)

Tout l'attrait de cet établissement réside dans sa terrasse magnifique surplombant la mer. La bruschetta au thon comme les foccaccine au salami sont désolants. Année 2014 - 12 euros Via Garibaldi 92

Il Drago Rosso (Tortoli)

Stratégiquement placé pour les gens qui se sont perdus, ce restaurant à la décoration immonde apparaît comme un ilôt de sauvetage. Bonne assiette de charcuterie pour démarrer (mais le chef n'y est pas pour grand chose), honorable pizza, spaghetti à la poutargue et aux coques mal essorées. Année 2012 - 22 euros Corso Umberto 75


Santa Rughe (Gavoi)

Jolie salle rustique au centre de la ville tenue par une famille où tout le monde s'y met. Les spaghettis aux moules et aux crevettes ont l'inconvénient que ces dernières ne sont pas épluchées mais néanmoins très bonnes, les spaghettis aux coques sont servies avec leurs coques mais ça c'est normal... Calamars grillés et mix grill sont conformes à ce que l'on attend d'eux. On termine avec une excellente pana cotta au caramel. Vrai vin de la maison avec son étiquette sur la bouteille. Année 2012 - 28 euros Tel 078 453774 - via Carlo felice 2

Tritus (Sassari)

59 pizzas à la carte dont une au nutella que nous avons ignorée, des spaghetti en veux tu en voilà. Notre choix ne fut pas mauvais: salade de bresaola à la roquette, pizza à la pancetta, risotto aux lardons et à plein d'autres choses, le tout bien copieux. Seule fausse note, une crème caramel au goût d'industrie classée Seveso. Année 2012 - 29 euros Tel 079 274052 - via Giorgio Asproni 2


Da Jessica (Nuoro)

La pizzeria vient de changer de propriétaire. S'il n'a pas eu le temps de revoir la décoration, cette dernière ne pourra pas être portée à son débit! Pizze honorables, desserts décents. Prix raisonnables. Voilà une adresse sans bonne ni mauvaise surprise. Année 2012 - 16 euros Tel 078 435358 - via Einaudi 44

Veliero (Argenteria)

Terrasse tranquille dans Argenteria, ville fantôme western au bord de la Méditerranée. Les panini ici ressemblent aux pan bagnat de chez nous... Calamars frais pêchés, frais grillés, assiette de légumes grillés... Année 2012 - 15 euros Via Carbonia 1


Antico Noe (Florence)

Petit bar à vin sympathique, à la décoration hétéroclite avec une préférence pour les instruments de musique. Excellente salade (d'espèce inconnue) avec de goûteuses tomates cocktail, très bonnes pâtes. Le tout fait honneur à la cuisine familiale italienne. Le vin au verre est servi généreusement. L'addition reste quand même salée. Année 2010 - 23 eur Tel 055 2340838 - volta di San Piero 6r


Red & White (Tremezzo)

Une route séparait le lac de Côme de la terrasse. Aussi décida-t-on de déjeuner à l'intérieur. Il se confirme que les italiens sont doués pour les pâtes, les pizzas et les cafés. Ce fut notre menu. Et ici, les portions sont généreuses. Année 2008 - 14 eur Tel 0344 40095 - via Portici Sampietro 18


Tremerli (Florence)

Grande salle assez impersonnelle, service assuré par des jeunots pas très chaleureux dans une trattoria bien ordinaire. Carpaccio de courgettes, très bonne idée de salade d'été, pizza plutôt réussies malgré un trottoir un peu dur. Panna cotta aux myrtilles un peu faible en vanille. Année 2010 - 30 eur Tel 055 287062 - via de' Fossi 12r / via del Moro 11r


Cavour (Todi)

Salle appréciée des touristes dans le joli centre historique de Todi. Les grands classiques (antipasti, pâtes) sont fidèles à leur réputation. Les viandes sont un peu trop cuites. Le panna cotta aux fruits des bois a hérité d'un sirop industriel. Bonne crême catalane très jaune et très mousseuse. Année 2007 - 33 eur Tel 075 894 3730 - Corso Cavour 21/23


Apollinare (Spoleto)

L'adresse gastronomique de la cité. Une belle salle un peu sombre dans un ancien couvent franciscain. Belles tables dressées sur des nappes bleu roi, très belles et douces serviettes en satin doré. Plusieurs menus dont un aux truffes (spécialité de la région). Une crême de légumes démarre le repas. Puis vinrent des pâtes aux truffes, des ravioles aux truffes, de bonnes noix de porcs servies avec des poires pochées au vin rouge et des tranches de pommes de terre, des lanières de filets de boeuf trop cuits. Le gin tonic est fort en gin et le vin, plûtot bon est servi dans d'immenses verres. Année 2007 - 56 eur Tel 074 3223 256 - Via S. Agata 14


Néné (Naples)

Un des rares restaurants au design milanais de la jolie ville de Naples. La déco, est plutôt belle, tables et fauteuils rouges et bel escalier volant en acier. La carte est peu plus courte que la moyenne mais plus originale : Salade Sarda (pommes, roquette, parmesan et fines tranches de pâté d'anchois fumés), rizotto aux asperges, carpaccio d'espadon fumé, bon vin blanc napolitain, carafe d'eau pétillante (source vézuvienne ?). Année 2002 - 25 eur Tel 081 551 57 18 - Piazza Municipio 2

Aiello & C (Naples)

Pour un repas sans façon en attendant d'attaquer la visite du musée archéologique tout proche. On déjeune en terrasse bruyante ou à l'étage, le rez de chaussée étant entièrement occupé par les cuisines. Carte classique d'une trattoria (salade de fruits de mer, penne al salmone, rizotto...) et mon entrée qui n'est jamais arrivée !!! Année 2002 - 15 eur Tel 081 441 909 - Via S.M. di Costantinopoli 1/2 bis

Rosati (Naples)

Cadre kitsch à l'étage, les primi piatti (rizotto et fetuccini alla marmarenna) sont bien réussis. Les serveurs s'emmêlent les pinceaux dans les commandes de pizza et les nôtres arrivent bien tard. Ceci dit, bonnes pâtes ! Année 2002 - 25 eur Tel 081 421 660 - Via Chiaja 260

Ciro a Santa Brigida (Naples)

Institution locale, serveurs napolitains très volubiles et très pro. Cuisine globalement bonne, tubular alla pescatores, rizotto alla pescatores, pollipi (tout petit poulpe) aux olives et aux tomates, calamars surgelés (la carte le précise) à la tomate. Chariot de pâtisseries pas très appétissant, et pourtant, le baba à la chantilly et ses fraises des bois était très bon, comme quoi ! Année 2002 - 31 eur Tel 081 552 40 72 - Via S. Brigida 71