LE DEPARTEMENT DE MA JEUNESSE

Le Petit Bofinger (Puteaux la Défense)

Si les plats arrivaient dans l'ordre et sans trop d'attente, ce pourrait être une adresse de chaîne tout à fait honorable. Alors, dans l'ordre où nous l'avions commandé, mille feuilles de pommes, tomates, aubergine, chèvre, une vraie bonne entrée d'été, et un samosa de légumes, agréablement accompagné de crème au concombre. Le cabillaud aux févettes et pleurotes arrive à peine chaud, dommage. Le thon au fenouil arrive plus cuit que demandé, mais c'est bon. Sans dessert, et avec juste un pot de vin médiocre, cela revient quand même à 28 Euros. Année 2006 Tel 01 46 24 66 15 - 205 avenue Charles de Gaulle

Oh ! Poivrier (La Défense)

Un des nombreux établissements de la chaîne. Les tartines dans les grandes assiettes font un peu pauvres, et pourtant, elles sont chères. Pas de toilette, démerdez-vous pour en trouver ailleurs. Année 2007 - 25 euros Tel 01 46 92 15 76 - Parvis de la Défense


Le Plazza (Rueil-Malmaison)

Brasserie sans âme du quartier de bureau de Rueil 2000. Carte très traditionnelle : Saint Jacques pas assez chaudes sur une fondue de poireaux, tuile granuleuse aux raisins secs égarée sur une crême brûlée lambda... Sancerre blanc dégotté chez un épicier discount. Année 2005 Tel 01 47 08 30 00 - 38 rue Jacques Daguerre

La Pagode (Colombes)

Vieille enseigne... ni plus ni moins bon mais plus cher que d'autres établissements de ce genre... Année 1985 - 170 frf Tel 01 42 42 30 41 - 390 rue Gabriel Péri

Le Bistro du Boucher (La Garenne Colombes)

Intéressant menu incluant un apéritif et une carafe de vin. Viandes honnêtes. Année 1993 - 140 frf Tel 01 47 85 36 36 - 75 boulevard de la République


Chez Livio (Neuilly)

Classique de la pizzeria à Neuilly. Elles sont plus petites qu'ailleurs et ont l'aspect de la pizza surgelée mais elles restent de très bonne qualité. Tel 01 46 24 81 32 - 6 rue de Longchamp

Pizza Hut (Neuilly)

Fast food italien, mais on peut tomber sur des plats comestibles entre autre une pizza campagnarde qui ressemblait à s'y méprendre à une tarte flambée alsacienne, glaces industrielles (nougat, rhum raisin, fruits de la passion) honnêtes. Année 1999 - 100 frf Tel 01 47 38 22 10 - 176 avenue Charles de Gaulle


Bistro Romain (Puteaux la Défense)

Les plats ne changent pas d'une année sur l'autre. Ils sont toujours aussi moyens. La sauce de soja fait une entrée fracassante sur les salades. Elles en sont toutes garnies... Année 2000 - 130 frf Tel 01 40 81 08 08 - 37 le Parvis de la Défense


Paris Paname (Puteaux la Défense)

Un Paris Paname aux forts accents italiens ! pizza 4 saisons, glace panna cotta etc. La salle est immense et bondée à l'heure du déjeuner. Les plats chauds arrivent rapidement, les desserts eux, se font attendre. Année 2004 - 24 eur Tel 01 47 73 50 60 - 2 place du Parvis


Alexandra (Levallois Perret)

On ne se bouscule pas vraiment dans cet établissement qui propose des spécialités d'Afrique du Nord. Décoration déjà vue mille fois, carte également... Année 2006 Tel 01 47 37 29 42 - 3 rue Rivay

Autour du Monde (Puteaux)

Un nouveau venu, cuvée 2008, dans la galaxie des restaurants du centre commercial des 4 temps. Une carte se réduisant à brochettes ou brochettes et des sauces "Shanghai", "mexicaines", "norvégiennes", d'une saveur furieusement semblables. Avec une carte aussi réduite, le cuisinier doit se faire chier près de son four ! Les brochettes arrivent, oh Surprise, présentées à la franc-comtoise : suspendues à un crochet, battant les secondes. On se sent prié de ne pas trop s'attarder à table à l'heure du déjeuner, les serveuses sont diligentes à débarrasser les assiettes à peine finies. Si c'est pas de l'optimisation ça ! Année 2008 - 23 euros Centre commercial des 4 temps - niveau 3

La Tonnelle Saintongeaise (Neuilly - Ile de la Jatte)

Gentil resto pour l'été sous la tonnelle. Cuisine irrégulière. En 1997, tartare de saumon qui avait le goût de thon, bonne chaudrée saintongeaise (sorte de bouillabaisse composée de poisson, gambas, calamars) servis avec des croûtons, gâteau au caramel tout à fait banal. A l'étage, salon en boiserie (vous m'la ferez look bourgeois) avec une faible hauteur sous plafond. Ignobles tableaux simili impressionnistes accrochés de travers. En 1999, le menu n'a guère changé, salade de Saint Jacques, chaudrée saintongeaise, gâteau au praliné et à la noix de coco insipide. Nouveaux tableaux représentants d' illustres inconnus toujours aussi mal accrochés…La hauteur sous plafond m'a semblé plus haute mais était ce un effet du gin tonic ? Tel 01 46 24 43 15 - 32 boulevard Vital Bouhot


Gigi (Courbevoie)

Idéal pour une petite faim au déjeuner. Très bons plats italiens : Scalopina fourrée au Jambon de Parme servie avec des pâtes parfaitement cuites recouvertes d'une très bonne crème, boncocinis alle romana. Bon Tiramisu. Plats autours de 80 frf. Année 1997-1998-1999-2000 Tel 01 46 67 07 32 - 8 bis rue Sainte Marie

Le Petit Poucet (Levallois Perret - Ile de la Jatte)

Deux immenses salles de restaurant envahies par les golden boys locaux... Nage froide de pétoncles étouffés par des moules, saumon grillé sur sa peau accompagné de purée et non pas de champignons comme le précisait la serveuse, honnête crème brûlée. Année 1998 Tel 01 47 38 61 85 - 4 rond point Claude Monet


La Rôtisserie (Nanterre)

Menu carte servi dans ce resto paumé le long d'une nationale où se succèdent des garages automobiles. Etrange poulet aux épices servis avec des fruits. Le cuisinier fait dans l'original... Année 1989 - 180 frf Tel 01 46 97 12 11 - 180 avenue Georges Clémenceau


Pacific Pizza (La Défense)

Ouvert fin 2010 dans le CNIT, le Pacific Pizza cherche à faire venir au déjeuner la clientèle de cols blancs du quartier d'affaires de la Défense. Une carte assez courte, des pizzas à l'accent américain hélas, traduire pâte épaisse, des prix un peu élevés, les premières pizzas démarrent à + de 13 euros. Le cadre, assez joli, mais sans lumière du jour, aura du mal à passer les années. Année 2011 - 19 euros Tel 01 46 92 16 22 - 2 place de la Défense


Nameste (Rueil-Malmaison)

Dans le quartier flambant neuf de Rueil 2000, le Nameste joue sur le côté dépaysant de ce quartier sans âme. Les tables sont correctement dressées, le plafond à aération vous rappelle que vous êtes bien dans un quartier de bureaux. La nourriture est conforme à ce que les européens attendent de la cuisine indienne. Année 2005 - 25 eur Tel 01 47 49 64 27 - 1 place de l'Europe


Paris Golf & Country Club (Rueil-Malmaison)

Entrée très filtrée et clientèle très "bon genre", les tennis, l'hippodrome à 2 pas expliquant cela. Grande salle ouverte sur l'hippodrome, service très rapide à la demande et plutôt efficace. Un menu-carte au déjeuner, pas emballant à la lecture mais bien réussi dans son exécution, produits frais et cuissons exactes. Feuilleté d'asperges, filet de daurade, gratin de pommes. Année 2003 Tel 01 47 77 64 00 - 84 avenue de Fouilleuse

La Brasserie du Patio (Rueil-Malmaison)

L'environnement est assez ingrat, la brasserie est coincée entre une nationale et la voie de chemin de fer. Une petite terrasse et quelques plantes en pot égaient l'établissement. Plats de brasserie corrects et vite oubliés. Année 2003 - 18 eur Tel 01 47 49 20 90 - 106 avenue Albert Ier

Cosy Délice (Rueil-Malmaison)

Un sino-japonais et d'ailleurs caché dans un sinistre mini-centre commercial. On déjeune au sous-sol avec la télé réglée sur "à donf" en fond sonore. Une carte plutôt chère, choix pauvre (pas plus de 100 plats...), riz cantonnais encore plus pauvre, et service (mal) assuré par une réfugiée politique Nord-Coréenne spécialiste en lancer de sauces. Et il en pleut des sauces ! des grasses et des épicées ! Port du K-Way conseillé... Année 2003 - 17 eur 00 00 00 00 00 -

Ker Lili (Courbevoie)

Petite crêperie pas chère, menu 49 frf incluant une galette complète correcte et une crêpe au sucre un peu caoutchouteuse et une bolée de cidre. Année 1998

Katsura (Courbevoie)

Restaurant japonais. Comme la plupart de ce genre d'établissement, il vaut mieux y aller quand on n'a pas une grosse faim. Bouillon transparent dans lequel nagent 3 fines lamelles de Carpaccio d'émincés de jeunes champignons de Paris nain aromatisé d'un quart de pelure d'oignon nouveau grelot... 3 sushi de poisson de 4 grammes constituent le plat de résistance... Année 1998 - 100 frf Tel 01 47 88 77 01 - 17 rue Sainte Marie


Le Grand Café (Courbevoie)

Grande brasserie fréquentée par la clientèle des bureaux à midi. Plutôt bruyant passé midi et demi. Plats bistro corrects et plateaux de fruits de mer. Année 1999 Tel 01 43 33 97 64 - 10 rue Sainte Marie


Paul (Puteaux la Défense)

Plus salon de thé que restaurant, pour tout horizon, la ligne des caisses Auchan... Salades, patisseries tristounettes. Année 2006 - 12 euros Tel 01 47 73 51 68 - 2 parvis de la Défense

Le Valmy (Puteaux la Défense)

La brasserie en bas de mon bureau. Carte rassurante bistro, escalope de bar aux girolles bien réussie, crème brûlée lambda. Année 2007 Tel 01 47 74 84 97 - 30 place Ronde

Ashiana (Neuilly)

Spécialités indiennes. La déco veut faire un peu chic mais les fleurs en plastique sur les tables jurent un peu. Le serveur est aussi expressif qu'une vache regardant passer les trains. Un petit menu au déjeuner à 75 frf présenté sur un plateau inox. Poulet tandori, nam et gateau à la semoule servis en meme temps. Année 2000 - 110 frf Tel 01 46 24 52 43 - 205 avenue Charles de Gaulle

Pont de Suresnes (Suresnes)

Restaurant branché du début des années 1990. belle terrasse en été, voiturier. Année 1991 - 280 frf Tel 01 45 06 66 56 - 58 rue Pasteur

Côté Jardin (Suresnes)

Restaurant de l'hotel Novotel. La déco est conforme à ce que l'on attend de ce genre de chaîne internationale. C'est avant tout fonctionnel. Vous retrouverez la même déco dans tous les établissements de la chaîne, idem pour la carte. Les poissons sont corrects, il faudrait voir à changer de pâtissier, ses tartes et sa terrine d'agrumes ultra glacé au Sauterne sont déprimantes. Tables très serrées, pourtant, l'établissement ne manque pas d'espace. Année 2000 Tel 01 40 99 00 00 - 7 rue du Port


Story Place (Puteaux)

Restaurant (avec serviette en tissu) ou brasserie (avec serviette en papier). Carte de la brasserie très limitée en plats chauds. Les toutes petites tables ont du mal à contenir tous les ingrédients nécessaire à un steack tartare. Service totalement débordé, ils devraient pourtant savoir qu'à midi en semaine, il y a du peuple à la Défense ! Année 2000 - 110 frf Tel 01 47 75 06 86 - 41 cours Michelet, la Défense 10


Baie du Bengale (Levallois Perret)

On ne ne s'y bouscule la semaine en soirée et le prospectus de l'établissement offrant l'apéritif gratuit n'est pas indispensable, on vous l'offrira ce cocktail, d'office. Personnel très très aimable dans une salle impersonnelle, un menu à 16 euros avec des beignets de légumes frits, des boulettes accompagnées d'un très bon riz, et des crèmes glacées honnêtes. Le digestif, à notre choix, nous a fait marcher de travers sur le chemin du retour. Année 2007 - 27 euros Tel 01 49 68 81 01 - 65 rue Jean Jaurès


Rosso Caffe (Puteaux la Défense)

Un des quinze restaurants fraîchement installés près de l'UGC Cité Ciné de la Défense. Un petit menu "pâtes" avec dessert et un verre de vin à 14.90 euros qui aurait pû être une bonne surprise si :
a. il y avait un peu plus de pâtes
b. le verre de vin était arrivé à l'heure
c. le service était moins lent
Année 2006 - 17 euros Tel 01 49 00 01 94 - Place du Dôme

Bistro de l'Arche (Puteaux la Défense)

Aux pieds de la Grande Arche, ce bistro a du mal à afficher complet, au déjeuner en semaine. Ce ne sont pourtant pas les "bureliers" qui manquent, l'arnaque de 5 milliards d'euro que la Société Générale voisine a dévoilée la veille n'a pas encore eu d'effets dévastateurs. C'est donc dans un cadre moche qu'une carte qui l'est tout autant nous fût présentée. Tout est cher, la sélection de vins à 39,50 euros, les carafes de vins frisent la trentaine d'euros, le tartare est effondré. Année 2008 - 22 euros Tel 01 40 81 08 16 - 38 Parvis de la Défense


Le Paradis du Fruit (Neuilly)

Adresse exotique de Neuilly. A l'étage, en verrière une autre salle aux vagues odeurs de piscine. A la carte, de belles assiettes de crudités, blinis, brochettes de crevettes etc.. Carte des desserts orientée vers les yaourts glacés.. Carte de cocktails de fruits interminable et c'est tant mieux ! Année 2005 - 14 eur Tel 01 46 24 66 15 - 205 avenue Charles de Gaulle


Le Bistrot à Vin (Courbevoie la Défense)

Un des premiers bistrots du quartier. Charmante terrasse en été avec panorama imprenable sur les tours de bureaux. Longue carte des vins qui culmine à 260 euros pour un Château Latour. Le rosé que l'on a descendu n'était qu'à 14 euros. Ouf ! Plats bistrots et service très sympathique. Année 2004 - 26 eur Tel 01 47 76 11 94 - 86 esplanade Charles de Gaulle


Le Bodegon Colonial (Nanterre)

Un des restaurants à thème coincé entre rocade et zone industrielle du petit Nanterre. Il doit profiter de la récente débâcle du Buffalo grill voisin... Une carte coloniale donc, dans laquelle on retrouve de la tarte tatin (!) entre autres. Les plats chauds sont froids et semblent directement sortis sous-vides d'un Franprix lambda... Mis à part un peu de piment versé dans un plat ou deux pour faire comme là-bas, on n'est pas franchement transporté dans les colonies. Année 2003 - 24 eur Tel 01 47 86 28 01 - Rue des Hautes-Pâtures, Zone d'activités du Petit-Nanterre


Buffalo Grill (Nanterre)

Un des autres restaurants à thème coincé....et patati et patata...(voir au dessus !). Service diligent au déjeuner, une petite salade arrive avant que l'on ne prenne la commande. Space rib copieux, café-farandole de petits desserts...gentil-pas trop cher. Année 2005 - 19 eur Tel 01 47 80 93 32 - 10 rue Hautes-Pâtures

Le Nouveau Siècle (Rueil Malmaison)

Brasserie à 2 pas de la station de RER. Première expérience en terrasse. Formule buffet de hors d'oeuvres à volonté et plat à 74 frf. C'est honnête, mais les frites qui accompagnent le tartare de saumon sont très sèches. Année 2000 - 120 frf. Une seconde expérience en salle, simple et confortable. Toujours la même formule, une brandade de morue correcte, des magrets de canard épicés à s'en faire sauter le dentier. Année 2004 - 18 eur Tel 01 47 14 03 42 - 17 bis rue des 2 gares


Sin-Hang (Neuilly)

Cadre kifé luxe ! Porte-baguettes, fourchettes et couteaux aussi ! et les plats ne sont pas trop mal troussés : nems, raviolis de porc, de crevettes, et de Saint-Jacques. Carte des desserts toujours aussi pauvre, mais les sorbets étaient finalement bons. Année 2000 - 80 frf Tel 01 46 24 33 85 - 9 rue Charcot

Le Central (Rueil-Malmaison)

Brasserie bar tabac bien rempli à l'heure du déjeuner. Atmosphère enfumée, choix très réduit, petites additions heureusement ! Année 2003 - 12 eur

Le Paradis du Fruit (Puteaux la Défense)

Et encore un resto de chaîne ouvert à l'occasion de l'inauguration de l'UGC tout proche. Une carte un peu plus complète en plats ou plutôt en sandwichs salades et un peu plus réduite en jus de fruit. Service incompétent : les boissons ne sont arrivées qu'à la fin du repas ! Année 2006 - 22 eur Tel 01 47 44 92 02 - Centre commercial la Défense, Colline la Défense

Pizza del Arte (Puteaux la Défense)

Pizzas débités à la chaîne, garnitures low-cost, pas cher mais pas bon. Année 2008 - 14 eur


Les Feuillantines (Courbevoie)

La terrasse en front de Seine est bien agréable au printemps. Le petit menu à 148 frf au déjeuner n'est pas débordant d'excentricité mais comme la cuisine n'est pas mal faite ... tartare de saumon sur blinis, brochettes de thon, soupe de fraise. Année 2000 - 230 frf Tel 01 47 73 88 80 - 23 place de la Seine