E
G
Y
P
T
E

Sous le soleil

des Pyramides

La Mandarine (Hurgada)

Restaurant de spécialités libanaises dans un cadre libanais. Je vous dit ça, mais je ne suis jamais allé au Liban. Une carte assez courte si l'on considère les variations autour de mezze et des kebab. Tourte aux épinards appétissante mais un peu fade, kebab de vieille carne de mouton accompagné de 3 rondelles de tomate et de concombre. Avec un verre de Grand Marquis au goût de Kir, l'addition commence à s'envoler. Personnel rapide mais ni aimable ni professionnel. Année 2008 - 126 LE ( 2 065 3547007 - Shedwan Mall


Portofino (Hurgada)

On entre dans cette pizzeria sous le regard peu souriant des serveurs. La soirée s'annonçait bien pour eux. La salle était déserte. Ils retrouvèrent le sourire à la prise de commande. Les français auraient-ils la réputation de laisser de larges pourboires ? Salade de calamars bien acide, des pizzas sans tomate mais riches en fromage, bonnes au demeurant. Année 2008 - 47 LE ( 0020 65 3546250 - General Hospital Street, El Dahhar


Chez Pascal (Hurgada)

Un des restaurants les plus chics d'Hurghada. Se dit représentant offciel de la cuisine belge. Ca ne se confirme pas sur la carte, de lecture internationale : Caesar salade , non conforme... beignets de calamars honnêtes... brochettes de crevettes et poisson un peu chiche, bon filet de seabass. Et une bouteille de vin blanc (Sherazade), c'est pas les mille une nuits, mais ça change du Rubis du Nil. Corbeille de petits pains au beurre d'ail en attendant les plats. Année 2008 - 117 LE ( 20 65 3549200 - Hospital & Sayed Korrayem Street


Sbarro (Hurgada)

Situé sur le trottoir fast-food de l'avenue principale de Sigala, le Sbaro propose des pizzas américaines, du coleslaw sucré, des tourtes, des salades grecques à tout petit prix. Personnel aimable. Année 2008 - 11 LE ( 3445905 - Al Souk Mall

Kanaria (Hurgada)

Le patron a investi dans la distribution de tracts, et ça marche ! Bien que l'établissement soit situé dans une impasse perpendiculaire à l'artère principale d'El Dahhar, il ne désemplit pas. Le décor pourrait tirer sur le kitsch s'il n'était pas aussi sale, les guirlandes de Noel 2007 (ou 2006 ?) sont scotchées sur des fils électriques. Une carte où se mêlent pizzas, steacks et spécialités égyptiennes, voilà qui n'inspirait pas confiance. L'homos comme la bouteille d'eau commandée en début de repas n'arrivèrent jamais mais furent facturés. Les beignets de calamars et son riz sont présentés dans des plats ébréchés. Le vin choisi, Obelisk, arriva sous le nom de Pharaoh. Il était rouge, c'était déjà ça ! Année 2008 - 75 LE ( 0123761017 - Front of Empire Three Corners Hotel


Mafia (Hurgada)

C'est le restaurant italien du complexe Shedwan Beach Resort, mais on y sert également des burgers. Nous avons fait un mix-européen comprenant : une insalata mixta correcte, une soupe aux tomates et aux lardons un peu trop salée, de très bons pennes aux champignons, le Parmesan qui les accompagnait servit à relever le poulet grillé désossé qui manquait un peu de saveur. Personnel aimable en début de service, efficace en milieu, et inexistant à la fin, était-ce l'absence de pourboire ? Année 2008 - 110 LE ( 2 065 3463131 - Shedwan Mall


Gaucho (Hurgada)

Olé ! spécialités argentines paraît-il, mais aucune viande d'origine argentine à la carte. Dans un cadre simili-normand-tampa, le serveur local vous dirige à contrecoeur vers une table mal nettoyée et vous jette les couverts. J'ai préféré subtiliser une serviette à une table voisine plutôt que la réclamer. Le gazpacho est à deux couches, une couche, genre moulinée de tomates à la crême fraîche, la plus appétissante, l'autre, la couche cachée, des restants de carottes râpées et des poivrons verts vintage. Les saussages en photographie sur la carte se transformèrent en merguez-saucisses de coquetèle, le hamburger arrive en deux services : très chic (!)... le pain d'abord, la tranche de haché sur une plaque chauffante ensuite. Service très lent. Année 2008 - 95 LE ( 2 065 3463131 - Shedwan Mall


Golden Dragon (Hurgada)

Seulement six tables dans ce très clinquant restaurant chinois mais chaque table peut accueillir un car de touristes. Petites serviettes chaudes, petites mises en bouche très épicées, musique chinoise. Les plats, tous bons : soupe de fruits de mer, spring rolls frits, donc nems, poulet à la citronelle, riz très fin donc pas basmati (nananère, c'est une niche que je lance à mon convive) aux filets de canard séché. Les toilettes, un peu éloignées, méritent le détour. Ce sont les seules où les urinoirs disposent de papier toilette. Certains, par mégarde ou par vice, jettent le papier dans l'urinoir, d'autres, plus civilisés, le jette dans la poubelle...dont moi. Année 2008 - 130 LE ( 3555051 - Shedwan Garden Hotel

Arabesque (Le Caire)
Joli décor oriental, l'air conditionné souffle à fond et rend une petite laine tout à fait supportable. Pigeons rachitiques (on vous en sert 2 par personne) fourrés au riz, moleika (poulet servi avec une soupe aux fines herbes et à l'ail), bonne soupe de lentilles, mezzé. Année 1998 - 130 frf ( 575 98 96 - Sharia Ksar el Nil 6

Le Méridien (Le Caire)

Spécialités orientales matinées de "French Touch". Dîner autour de la piscine. Vue merveilleuse sur le Nil. Délicieuses galettes cuites dans un four à bois à 2 pas de vous par une égyptienne tchadorisée. Très bonne adresse à prix égyptien. Année 1996 ( Cornish el Nil

Red Sea (Hurgada)

Restaurant pour touristes chic. Terrasse sur le toit, ambiance feutrée (bougie sur les tables, coussins sur les fauteuils). Langouste trop grillée, bons poissons. Vin classique, rubis du Nil. Année 1996 - 1998 - 110 frf. Troisième visite en 2003, un petit rat nous a tenu compagnie ce soir là. Le vin blanc était chaud, nous annonça le serveur, banco pour le rouge. Même si ni le mix-grill de la mer (bons calamars et filet de poisson mais crevettes desséchées) ni les crevettes noyées dans une sauce à l'anis n'étaient en harmonie. Année 2003 - 78 le ( 54 77 04 - Sharia Farich Abd el Aziz Mustapha


Laguna Vista (Marsa Alam)

Dîner buffet dans trois grandes salles bien réfrigérées. Entrées très variées et globalement bonnes, surtout les crudités. Du côté des plats, le canard est trop cuit, le rôti de boeuf est du genre reconstitué (!) mais veaux et poulets sont honorables accompagnés de très bons et différents riz. Desserts très sucrés sucrés, mais de bonnes surprises avec le gratin de bananes et de figues ainsi que les entremets au chocolat. Année 2003 ( 20 195 100 261/3 - Marsa Shagra, Km 23

On The Rocks (Marsa Alam)

Sur un ponton au dessus de la mer Rouge, le "On the Rocks" est couru les lundi et vendredi, jours de pêche. Poissons et crustacés sont facturés au poids. L'accompagnement, systématiquement servi sous cloche est composé d'un bon riz. Calamars, poulpes et poissons de la mer rouge simplement grillés et tout à fait bons. Et puis, il y a le demi-citron vert enveloppé dans sa gaze afin de ne pas éclabousser son voisin. Année 2003 ( 20 195 100 261/3 - Marsa Shagra, Km 23

Arabbiata (Marsa Alam)

C'est le restaurant italien du resort. Belles salades dont la Caprese (tomates, mozarella) fût notre déjeuner quotidien pendant une semaine. Année 2003 ( 20 195 100 261/3 - Marsa Shagra, Km 23





Ali Baba Café (Louxor)

Ambiance très calme ce soir là, deux couples d'égyptiens sirotaient un soda en silence, seul un chat sur le toit mettait un peu d'ambiance. Carte très courte, pas d'alcool, une salade de concombre au yaourt correcte, un blanc de poulet grillé accompagné de bonnes frites, une pizza au thon très spongieuse d'au moins 8 centimètres d'épaisseur mais néanmoins bonne. Additions raisonnables. Année 2003 - 25 le ( Sharia El Karnak

Dawar el Omda (Louxor)

Agréable restaurant de plein air à petit prix de l'hotel Mercure. Carte égyptienne et portions éthiopiennes. Salade au yogourt, samosa aux légumes, brochettes d'agneau bien tendre, ragoût de veau bien dur. Année 2003 - 40 le ( 38 07 21 - Sharia El Karnak

Marhaba (Louxor)

La vue a beau être imprenable sur le temple de Louxor et le Nil, la terrasse reste désespérément déserte. Poêlon de légumes façon ratatouille ou moussaka, poulet frites-riz tiède mais très copieux. Année 2003 - 40 le (

Sinbad (Louxor)

Quelques tables dispersées dans un jardin près du temple de Louxor. On peut y manger ou simplement boire un verre. On y aura surtout bu des verres mais les pizzas que nous avons goûtées étaient très honorables. Année 2003 ( Sharia El Karnak

Karnak (Hurghada)

Un des restaurants du Melia Pharaoh Resort. Dîner sous forme de buffet. Grand choix d'entrées, nous avons plus particulièrement apprécié les poivrons grillés nature ou farcis, les courgettes et concombre à la crème, les carottes marinées. Plats en général peu appétissants et souvent à peine tièdes. Le poissons de la Mer Rouge ressemblaient étonnament à du maquereau desséché. Quelques fromages à pâte molle proposés avec des fruits secs. Bon choix de pâtisseries. Supplément boisson trop cher. Année 2003 ( (2) 065 446 720