Nos   amis   Belges....


La Papaye Verte (Bruxelles)

Les restaurants d'en face étaient pleins, la papaye verte vide. Un signe ? Salle élégante, table bien dressée, plats goûteux, service faible en début de repas, inexistant en fin de dîner dès que la salle s'était remplie. Année 2004 - 23 eur ( 02 502 7082 - Rue Antoine Dansaert 53


Brussels Grill (Bruxelles)

Passé 23h00, c'était un peu galère de dîner à Bruxelles. Restait une brasserie peu avenante à côté de l'UGC, genre fast food mais aux tarifs resto chic. Carte très courte écrite sur un plastique au format 13 X 15, la salade au poulet était meilleure que prévue, le steack d'espadon meilleur s'il avait été accompagné d'autres légumes que des frites. Année 2004 - 24 eur ( 02 512 37 68 - avenue de la Toison d'Or 7

Le Pinâcle (Tournai)

En face de la cathédrale, une petite adresse pour manger de copieuses salades. Année 2003 - 10 eur (


Den Gouden Harynck (Brugges)

Etablissement au charme chic au coeur de la plus que charmante ville de Brugges. On démarre le repas sur une nlague belge : le gin tonic est servi avec une rondelle de concombre que j'avais pris par mégarde pour une rondelle de citron vert. Le reste est plus classique et est parfaitement exécuté : salade de homard aux navtes et au miel, filet de barbue en croûte d'épices accompagné d'une variation autour du chou-fleur, canon d'agneau et ses mini mini légumes, plateau de fromage, nécessaire car nous avions encore bien faim, et on termine avec un émincé de figues marinéées au porto et au cassis, tulipe de glace au cumin. Mon parapluie ayant été chapardé, on m'en proposa un autre de qualité similaire. Année 2013 - 148 eur ( 05 033 76 37 - Groeninge 25


L'Ecurie d'Ennetières (Tournai)

Cette écurie est nichée dans une ruelle peu fréquentée des touristes. La décoration, des marionnettes suspendues, est charmante et plaît à la clientèle très locale. Cuisine très familiale et correcte : Asperges au saumon, filet de cabillaud accompagné d'un gratin dauphinois, crême brûlée. Année 2003 - 34 eur ( 069 21 56 89 - Ruelle d'Ennetières, Quartier Place Saint Pierre


Pas de Deux (Anvers)

Un des nombreux restaurants design de ce quartier très "bo-bo" d'Anvers. Entrées et plats honnêtes (Saint Jacques au paprika, salade de pissenlits au lard et aux oignons rouges confits, curieux cabillaud aux câpres présenté comme un pot-au-feu. Carte des desserts très courte et pas emballante (crème brûlée trop sucrée). Année 2002 - 45 eur ( 03 238 04 74 - Waalse kaai 52-53


Centre Ville (Anvers)

Encore un beau restaurant, très mode, meilleur que le précédent. Des idées intéressantes dans le pain d'épice fourré au foie gras que vient rendre craquant des tranches de carottes cuites à la seconde, rizzoto au poulet et au chorizo. Carte des desserts très classique, et la crème brûlée est ici sucrée comme il faut. Année 2002 - 38 eur ( 03 237 55 97 - Nationalestraat 114A

De Variant (Anvers)

Restaurant très élégant dans une rue peu passante d'Anvers. Pas une seule faute de goût dans la décoration. Très belles tentures accrochées aux coins de la salle, beau sol à motifs géométriques, sièges contemporains en cuir mat noir. Carte en flamand uniquement et la serveuse ne parle pas français... elle a l'idée curieuse de nous demander si nous sommes belges ou bretons ! Les plats sont présentés dans des assiettes larges comme des pneus de semi remorques... salade de saumon fumé correcte, épais pavé de thon sur un lit de légumes craquants, langoustines un peu trop fines et son risotto, bonne tarte feuilletée aux poires avec une glace moyenne en goût et d'une drôle de couleur. Année 1999 - 350 frf ( 03 233 03 74 - Lange Nieuwstraat 25

La Belle Maraîchère (Bruxelles)

Restaurant bourgeois un peu fatigué. Bon waterzoi de poisson ( 02 512 97 59 - Sint-Katelijneplein 11