Innside Premium (Münich)

Joli restaurant design dans un hotel qui ne l'est pas moins. La cuisine se voudrait branchée, mais n'est hélas que prétentieuse. Salade de filets de boeuf, trilogie de Saint Jacques (en ravioles, crûes et poêlées), crêpinettes d'agneau avec une sauce trop sucrée, filet de bison, demandé saignant, arrivé cuit, avec la même sauce et des légumes chichiteux. Privé de dessert. Année 2007 - 43 euros( 89 3 54 08 0 - Mies van der Rohe strasse 10


Mani (Berlin)

Restaurant d'hôtel branché bobo sympathique. Comme la carte est courte et que l'on a une vue sur la cuisine, la fraîcheur et le travail des produits sont garantis. Le résultat est plus qu'honorable : tronçon de poulpe sur une salade de petits haricots blancs subtilement épicée, la mayonnaise qui accompagne les délicieux petits calamars frits est une moins bonne idée. Pour suivre, un soufflé d'artichauts Jérusalem, un cabillaud sur un risotto noir. On termine avec un chou chou chocolat totalement dispensable. Bonne surprise d'un vin blanc de Moselle à prix raisonnable. Année 2015 - 78 euros ( 163 6359464 - Tornstrasse 136


Refugium (Berlin)

Cadre délicieusement désuet pour cet établissement sur la gendarmenplatz. Au coeur de la salle, en rotonde, trône un immense vase tout fourré de paille, d'oeuf et de poules en peluche. Une carte très courte, 4 plats 2 desserts : meatballs de veau accompagnées d'une purée de pommes de terre et de petits pois, apfelstrudel à la vanille, mousse de framboise servie avec une sauce à la framboise et une glace au chocolat. Année 2015 - 37 euros ( 30 229 1661- Gendarmenmarkt 5


Ossena (Berlin)

Immense salle qui a du mal à se remplir le samedi au déjeuner. Très bonnes pâtes à pizza et cuissons réussies : celle au jambon de parme et à la roquette est très goûteuse, celle à la mozarella, tranches de tomates et basilic est beaucoup plus fade. Année 2015 ( 30 240 886 67 - Neue Promenade 6


Trattoria Grissini (Münich)
Joli restaurant italien dans un quartier résidentiel de Münich. La carte propose tous les classiques du genre et tout ce que nous avons goûté était bon. Carpaccio de tomates et d'aubergines, carpaccio de boeuf, pizza au Parme, roquette et parmesan, fetuccine au pistou, pana cotta au coulis de mangue et framboise. Belle carte de vins italiens, un peu chère pour le lieu. Année 2007 - 41 euros ( 89 36101213 - Helmtrudenstrasse 1


District Mot (Berlin)

L'intérieur de l'établissement est très original. Des km de fils électriques s'enroulent autour des poteaux du bar pour un donner un côté rue vietnamienne. Du côté de la nourriture, en revanche, rien de très excitant : la fondue vietnamienne est très copieuse (crevettes, boeuf, poissons etc...) mais peu goûteuse. Année 2015 ( 30 2008 9284 - Rosenthalerstrasse 62


Caffè Greco (Münich)

C'est la terrasse ensoleillée (quand il veut bien apparaître...) de la nouvelle pinacothèque. Penne à la verdura, bières, deux cafés et l'addition. Année 2007 - 13 euros ( 89 28 67 5750 - Barrerstrasse 29


Sommacal (Augsburg)

Une terrasse ensoleillée parmi tant d'autres sur la Maximillian strasse, les tagliatelles carbonara sont un peu étouffe-chrétien, attention à Benoit XVI. Année 2007 - 9 euros ( 08 21 51 83 68 - Maximillian strasse 47

Weinstub Reutin (Lindau)

Peu fréquenté par les touristes, on tape la belotte à la table voisine. Carte bavaroise et internationale : filet de veau à la crême et aux spätzles très copieux. Délicieux problèmes de communication dont l'apfelstrüdel transformé en jus de pomme. Service féminin charmant. Cartes bancaires non acceptées. Année 2007 - 27 euros ( 83 82 27 76 180 - Kemptener strasse 45